Développement: la MRC Abitibi se donne du temps

04 décembre 2014      


AMOS - La MRC Abitibi n'a toujours pas pris de décision quant à l'avenir du CLD Abitibi. Les maires des municipalités du territoire souhaitent se donner le temps et les moyens de réfléchir avant d'agir, d’autant plus que le projet de loi 28 n’a pas encore été adopté à l’Assemblée nationale.
Québec a coupé les vivres du CLD de 55 % (environ 250 000 $) et propose de transférer les sommes dédiées au développement économique directement aux MRC, tout en leur laissant le choix de les confier à un CLD ou un autre organisme. La MRC doit former le 10 décembre un comité avec d'autres partenaires pour étudier les différentes opportunités qui s'offrent au territoire et faire ses recommandations. Lire la suite
 


LISTE D'ENVOI

Recevez par courriel l’actualité de la SADC Harricana



Soumettre

Désabonnement